MY ID

FAQ

La biométrie est une technologie automatisée utilisée pour reconnaître les personnes à l’aide d’identifiants physiologiques. La biométrie couvre une variété de technologies dans lesquelles les attributs identifiables uniques des personnes sont utilisés pour l’identification et l’authentification. Il s’agit notamment de l’empreinte digitale, du visage, de l’iris, de la voix et de l’empreinte palmaire d’une personne, qui peuvent être utilisés pour valider l’identité des individus. Les données biométriques étant uniques à chaque personne, elles peuvent être utilisées dans presque toutes les applications nécessitant une identification ou une vérification précise d’un individu.

My-ID contient un système d’identification faciale qui ne nécessite aucun matériel avancé puisqu’il peut être utilisé avec des dispositifs de capture d’images existants tels que les smartphones, les webcams, les caméras de sécurité, etc.

Habituellement, ces systèmes extraient certaines caractéristiques des images de visages et effectuent ensuite la comparaison des visages en utilisant ces caractéristiques. Un visage ne possède pas autant de caractéristiques mesurables de manière unique que les empreintes digitales et l’iris, de sorte que la fiabilité de la reconnaissance faciale est légèrement inférieure à celle de ces autres méthodes de reconnaissance biométrique. Cependant, il convient encore à de nombreuses applications, surtout si l’on considère sa commodité pour l’utilisateur. La reconnaissance faciale peut également être utilisée conjointement avec la reconnaissance des empreintes digitales ou une autre méthode biométrique pour développer des applications plus critiques en matière de sécurité. L’approche multi-biométrique, suivie par My-ID, est particulièrement importante pour les systèmes d’identification (1-à-plusieurs). En général, les systèmes d’identification sont très pratiques à utiliser car ils ne nécessitent aucune information de sécurité supplémentaire (carte à puce, mot de passe, etc.). Cependant, l’utilisation de routines de correspondance 1-à-plusieurs avec une seule méthode biométrique peut entraîner une probabilité plus élevée de fausse acceptation, ce qui peut devenir inacceptable pour les applications comportant de grandes bases de données. L’utilisation de l’identification faciale comme méthode biométrique supplémentaire peut réduire considérablement cet effet. Cette approche multi-biométrique est également utile dans les situations où une certaine caractéristique biométrique n’est pas optimale pour certains groupes d’utilisateurs.

Il offre une identification rapide et fiable grâce à la détection des visages en temps réel, à la possibilité de traiter plusieurs visages dans une seule image et à la comparaison rapide des visages en modes 1 à 1 et 1 à plusieurs.

L’algorithme de reconnaissance des visages de My-ID met en œuvre une localisation, un enregistrement et une correspondance avancés des visages à l’aide d’algorithmes robustes de traitement des images numériques basés sur des réseaux neuronaux profonds: Traitement simultané de plusieurs visages. L’algorithme des visages permet une détection rapide et précise de plusieurs visages dans les flux vidéo en direct et les images fixes. – Classification par sexe. En option, le sexe peut être déterminé pour chaque personne sur l’image avec un degré de précision prédéfini pendant l’extraction du modèle. – Détection des visages en temps réel. Un système d’identification faciale classique peut être trompé en plaçant une photo devant la caméra. L’algorithme de visage est capable d’empêcher ce type de violation de la sécurité en déterminant si un visage dans un flux vidéo est « en direct » ou une photographie. • Détection en direct: peut être effectuée en mode passif, lorsque le moteur évalue certaines caractéristiques du visage, et en mode actif, lorsque le moteur évalue la réponse de l’utilisateur pour effectuer des actions telles que le clignement des yeux ou les mouvements de la tête.

My-ID vous permet en option d’estimer l’âge d’une personne.

My-ID permet d’obtenir un seuil minimal de qualité d’image.